30 ans

Lucinda Bosc, 30 ans

 

Hello chers passagers,
Ce billet est différent des autres, j’approche de mes 31 ans et voici mon ressenti de mes 30 ans.
J’ai souvent entendu que 30 ans est l’âge de la prise de conscience et ça a été le cas pour moi.
J’ai une phrase phare pour résumer cette année: « Si tu ne te soigne pas de ce qui t’a blessé, tu vas saigner sur des personnes qui ne t’ont pas coupé ».
J’étais en plein brouillard et une discussion avec un ami a éclairci ma route.
Il a été mon miroir pour un instant.

J’ai fait des choix, des bons des moins bons mais je suis fière d’avoir toujours été de l’avant.
J’ai fait du mal gratuitement parce que j’avais mal et ça m’a appris l’indulgence.
Perfectionniste je m’en voulais de ne pas avoir atteint tous mes objectifs et j’ai compris qu’il fallait viser l’excellence non la perfection.
J’ai réalisé qu’il y a plusieurs façons de se mutiler pas uniquement se taillader, moi je blessais mon âme à travers des relations néfastes et ses blessures là sont invisibles mais destructrices.
J’ai appris à me pardonner pour toutes ses erreurs qui m’étouffaient parce qu’après tout je ne suis qu’un être humain.
Aussi vulnérable que je me sentais j’ai réalisé que je suis forte et que je reviens d’un long périple.
Je me suis retrouvée seule pour découvrir que je devais apprécier ma propre compagnie.
J’ai cherché pendant longtemps un sauveur et j’ai réalisé que mon sauveur c’est moi.
J’ai appris qu’avant d’aider les autres il faut s’aider soi-même.
Et surtout j’ai reçu le plus beau des cadeaux l’Amour.
Aujourd’hui je m’aime.
Et parce que je m’aime je ne veux recevoir que de l’amour et du respect.
Je ne cherche plus de réponses à travers le regard que les autres portent sur moi, j’ai compris que toutes les réponses sont à l’intérieur de moi.
J’ai compris que ce que j’apprend sur le chemin est plus important que la destination.
Et par dessus tout j’aime toujours autant prendre de l’âge.
J’aime le recul et la bienveillance que m’apportent ces années d’expérience.

Je ne me suis jamais sentie aussi libre, autant en harmonie avec mon corps, autant en paix avec moi-même que maintenant.

J’ai hâte de découvrir mes 31 ans.
Je me souhaite de l’amour, de la création et de la réussite.

Je ne crois pas au hasard alors je termine cette lettre sur cette phrase: « Et si tout ce que tu vis te préparais à ce que tu as demandé ».

xoxo
Lucinda


Hello dear passengers,
This post is different from the others, I approach my 31 years and here is my feeling of my 30 years.
I have often heard that 30 years is the age of awareness and that was the case for me.
I have a key phrase to summarize this year: « If you don’t heal from what hurt you, you will bleed on people who haven’t cut you ».
I was in a fog and a discussion with a friend cleared my way.
He was my mirror for a moment.

I made some choices, some good ones some bad ones, but I’m proud to have always been ahead.
I hurt with no reason because I was in pain and it taught me indulgence.
Perfectionist I blamed myself for not having achieved all my goals and I understood that I must strive for excellence, not perfection.
I realized that there are many ways to mutilate, not just slashing, I hurt my soul through harmful relationships and those wounds are invisible but destructive.
I learned to forgive myself for all those mistakes that choked me because after all I am only a human being.
As vulnerable as I felt I realized that I am strong and that I come back from a long journey.
I found myself alone to discover that I had to enjoy my own company.
I searched for a savior for a long time and realized that my savior is me.
I learned that before helping others, you have to help yourself.
And mostly, I received the most beautiful gift Love.
Today I love myself.
And because I love myself, I only want to receive love and respect.
I no longer look for answers through the eyes that others carry on me, I understood that all the answers are inside me.
I understood that what I learn on the way is more important than the destination.
And above all, I still love getting older.
I like the hindsight and kindness that these years of experience bring me.

I have never felt so free, so much in harmony with my body, as much at peace with myself as now.

I can’t wait to discover my 31 years.
I wish myself love, creation and success.

I don’t believe in chance so I finish this letter on this sentence: « And if everything you live was preparing you for what you asked ».

xoxo
Lucinda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *